Comment savoir si je suis un petfluencer responsable ?

Comment savoir si je suis un petfluencer responsable ?

La pet-influence est une tendance en pleine expansion qui suscite l’intérêt et la curiosité. Aujourd’hui, de nombreuses personnes prennent la décision d’ouvrir un réseau social avec comme vedette principale : leur animal. Ce phénomène atypique doit pourtant faire l’objet de quelques cadrages pour éviter les dérives. Mais alors, c’est quoi un petfluencer responsable ?

Le petfluencer responsable, l’influenceur qui fait le choix d’une pet-influence éthique

 

La pet-influence est ce phénomène qui agite la toile. Mettre en avant son animal sur des publications de réseaux sociaux, fédérer une communauté et avoir un potentiel d’influence qui attire les marques. Voici, en quelques mots, ce que représente la pet-influence. Même si, au fond, ce qui séduit généralement les personnes et les poussent à créer un compte pour leur compagnon est bien plus profond. Partage, conseil, passion sont tout autant de termes qui pourraient venir compléter cette brève définition.

 

Aujourd’hui, la motivation des pet-influenceurs peut être ailleurs. À l’instar des influenceurs humains, ces derniers ont compris que leur animal pouvait aussi être une façon d’obtenir une rétribution. Après tout, on ne peut pas leur en vouloir : beaucoup de personnes s’inscrivent tous les jours sur les réseaux sociaux avec pour objectif de percer et de pouvoir en vivre. Pourquoi cela devrait être différent avec les comptes de petfluencers ?

 

Il faut remettre son animal au centre de nos préoccupations. De prime abord, on ne fait rien de mal. On utilise simplement l’image de notre animal et, si on a le bonheur de se faire remarquer par des marques, on peut les représenter et obtenir une contribution. Toutefois, il s’agit là simplement de la face émergée de l’iceberg. Vous savez, ce fameux iceberg dont la partie immergée laisse souvent paraître des choses bien moins gratifiantes. Mais, c’est quoi un petfluencer responsable ? C’est l’individu qui utilise l’image de son animal tout en ayant des actes et une réflexion responsable. C’est ce que j’appellerai ici la pet-influence éthique.

 

Par ailleurs, j’ai réalisé un guide de la petfluence responsable que vous pouvez retrouver en vous inscrivant sur la plateforme.

Petfluence responsable ou le choix d’une collaboration avec des marques engagées

Le petfluencer responsable est donc, grossièrement, celui qui aura fait le choix de ne pas communiquer n’importe comment et de ne pas collaborer avec le premier venu.

Vous avez très certainement vu fleurir sur les réseaux sociaux des collaborations entre petfluencers et marques de renom. La question est la suivante : est-ce que ces marques ont une éthique et prennent réellement en compte les besoins des animaux ? Attention, il ne faut pas confondre engagements et greenwashing dont Journal Du Net dresse la définition suivante : « En français, le terme de greenwashing est traduit par écoblanchiment ou verdissage. La communication de l’annonceur vers le public est volontairement orientée sur des aspects et arguments écologiques souvent trompeurs. » Souvenez-vous, ce n’est pas parce qu’une entreprise/ société est connue qu’elle a de belles valeurs.

Qui sont les marques responsables ? Nous dirons simplement qu’il s’agit des entreprises qui font attention aux matériaux qu’elles utilisent, à la composition de leurs produits et aux besoins physiologiques de l’animal.

Le bien-être animal, la priorité du petfluencer responsable

 

Bien entendu, le petfluencer responsable a aussi à cœur de respecter son animal sous tous les angles. Ceci signifie, certes, des collaborations avec des marques respectueuses comme nous venons de le faire, mais aussi le respect de l’animal durant les shootings.

 

Pour les collaborations, il s’agira de ne pas mettre en danger son animal ou ceux des autres avec la promotion de produits non adaptés ou coercitifs. Il faut aussi s’assurer que les produits ou services sont réellement utiles et sains pour sa communauté et leurs animaux. Pour cela, il faut que la campagne promotionnelle réponde à un besoin. Par exemple, protéger son animal grâce à une mutuelle pour animaux (lien affilié).

 

Concernant les shootings, il faudra prêter attention à l’animal et ne pas le contraindre. Un animal est un individu, a des humeurs comme vous et moi qu’il faut apprendre à cerner et respecter.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest 🙂

Lapattedelinfluence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *