Ce que ne vous dira jamais une agence d’animaux influenceurs

Ce que ne vous dira jamais une agence d’animaux influenceurs

Les petfluencers, c’est cette nouvelle tendance en pleine expansion qui agite la toile. Afin d’aider les marques à nouer des collaborations, plusieurs agences d’animaux influenceurs ont vu le jour. Le levier publicitaire que peuvent actionner ces structures est bien réel. Nous sommes cependant en droit de se demander à quel prix. Le marketing d’influence prend un nouveau tournant avec les petfluencers qu’il est important de cadrer. Les animaux au premier plan des campagnes promotionnelles impliquent de bâtir une priorité autour du bien-être animal, mais qu’en est-il vraiment ?

La sécurité de l’animal souvent laissée de côté par les agences d’animaux influenceurs ?

(lien affilié)

L’un des objectifs des agences d’animaux influenceurs est de proposer des petfluencers à des marques qui en expriment le besoin.  Pour cela, elles vont généralement chercher des influenceurs qui ont fait leur preuve. Si les nano-influenceurs sont de plus en plus privilégiés, le nombre d’abonnés reste cependant un bon indicateur ainsi que d’autres paramètres comme le taux d’engagement et la personnalité du petfluencer.

En revanche, rares sont les agences qui vont se soucier de l’état de santé de l’animal. Si la mission de celles-ci est avant tout d’ordre marketing, il ne faut pas oublier que ce sont des êtres vivants que l’on met en avant. Si elles n’ont pas main mise pour imposer certains diagnostics de santé en revanche il est tout à fait possible de faire de la prévention. Combien sont-elles à en faire ?

Pour les grosses collaborations qui impliquent de se rendre d’un point A à un point B, il est très important d’identifier son animal. Déjà parce que c’est obligatoire, mais aussi car tout trajet implique la potentielle perte de son compagnon ou même son vol. Ensuite, il est recommandé d’avoir une bonne mutuelle pour animaux. Cela permettra de voyager avec plus de quiétude et de protéger sa boule de poils.

Les agences d’animaux influenceurs ne se soucient pas toutes de l’inconfort de l’animal

Durant la campagne promotionnelle, l’animal peut être exposé à une source de stress. Le devoir d’une agence d’animaux influenceurs responsable est de vous accompagner dans la gestion de cette anxiété, de la comprendre et de la canaliser. Si elle n’a pas le rôle d’éducateur ni de comportementaliste, elle doit malgré tout pouvoir vous guider.

Gaver votre animal de friandises pour obtenir de lui un beau cliché, n’est pas une solution sur le long terme. Cela peut vous aider mais il convient de s’interroger sur cette pratique répandue. La capitulation de votre compagnon pour obtenir ses friandises fait-elle pour autant disparaître le stress ? N’est-ce pas simplement un conditionnement pour parvenir à ce qu’il souhaite tandis que sa peur ne diminue pas ? Plutôt que de trouver une solution pour obtenir le comportement désiré chez l’animal, n’est-il pas mieux de chercher à comprendre pourquoi il ne coopère pas ? Les signaux d’apaisement chez le chien sont par exemple une bonne piste.

Les agences d’animaux influenceurs, complices du trafic d’animaux et de la domestication des espèces sauvages ?

Les animaux domestiques ne sont pas les seuls à être mis en lumière sur les réseaux sociaux. Certaines agences d’animaux influenceurs font également appel à des animaux sauvages.

Comme on peut le voir dans cette critique de Stars de compagnie sur Netflix, on sait que certaines agences ne se posent pas beaucoup de questions sur le droit animal. On retrouve donc des animaux avec des besoins physiologiques non assouvis et même complètement ignorés. C’est le cas de nombreux renards, singes et hérissons qui brassent des milliers d’abonnés. Il s’agit souvent de trafic ou de domestication illégale d’espèces sauvages.

 

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Georgie Boy (@heresyourmonkeycontent)

 

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Monaka & Azuki the hedgehog (@hedgehog_azuki)

La composition et l’origine des produits rarement étudiée

C’est comme cela que beaucoup de petfluencers collaborent avec des marques qui ne prennent pas en compte les besoins physiologiques des animaux. L’alimentation est par exemple un sujet particulièrement épineux puisque très peu vont se plonger dans la composition des produits. C’est pourtant essentiel lorsque l’on promeut des produits qui vont être digérés et auront un impact certain sur la santé de l’animal. Il en va de même pour les accessoires qui ne sont pas toujours adaptés pour la morphologie des animaux à qui ils sont destinés.

Promouvoir un produit ou un service non adapté pour l’animal peut avoir de très lourdes conséquences. Si la campagne d’influence est fructueuse cela va générer un flux de clients qui vont, à leur tour, acheter des produits/ services non appropriés. Je vous laisse donc imaginer les dommages collatéraux sur ces pauvres animaux. La responsabilité d’un petfluencer est grande et ne doit pas être prise à la légère.

La composition et l’origine des produits est aussi très importante pour s’assurer que sa fabrication ne nuit pas à des espèces sauvages. En effet, c’est le cas de nombreux matériaux qui ne respectent pas le droit animal et génèrent de la pollution.

Il est donc très important d’avoir conscience de toutes ces choses pour ne pas tomber dans un engrenage qui vous entraîne, malgré vous, dans une spirale dévastatrice pour les animaux. J’ai créé en ce sens La patte de l’influence, la plateforme qui a pour objectif de remettre au centre le bien-être animal. Elle est destinée aux petfluencers et marques engagées.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest 🙂

Lapattedelinfluence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *