Mon chien est phobique du vétérinaire : que faire ?

Mon chien est phobique du vétérinaire : que faire ?

La santé de nos compagnons à quatre pattes est primordiale. Par conséquent, avoir un chien phobique du vétérinaire peut être très problématique. Le stress, les soins qui ne sont pas prodigués comme il faut ou encore le renforcement des craintes de votre animal ne font qu’accentuer la tension lors des visites vétérinaires. Pourtant, ces dernières ponctuent la vie de nos poilus que cela soit pour des rappels de vaccin, des maladies virales ou des problèmes plus graves. Alors, comment gérer la situation lorsque votre chien est phobique du vétérinaire ?

Pour quelles raisons un chien peut-il être phobique du vétérinaire ?

Il est important d’être conscient que votre animal communique tout le temps. S’il n’a pas la faculté de parler, il envoie pourtant grand nombre de signaux pour exprimer son inconfort. Cela peut passer par des regards, la position de ses oreilles ou de sa queue, sa posture ou encore des grognements. 

Votre rôle, ou celui d’un comportementaliste pour chien, va être de comprendre à quel moment la situation devient insupportable pour votre compagnon. Une fois ceci fait, il faudra en déterminer les causes.

Il existe plusieurs raisons pour qu’un chien soit phobique du vétérinaire, parmi lesquelles :

  • Il a eu une mauvaise expérience avec un vétérinaire
  • Il n’aime pas ou a peur des manipulations
  • La situation est insupportable, car il souffre beaucoup de sa maladie
  • Le vétérinaire ne le met pas en confiance
  • Vous lui transmettez votre stress

Revenons sur ce dernier point. Sachez qu’un chien est une éponge, il s’imprègne de toutes vos émotions et les ressentent comme si c’étaient les siennes. Inconsciemment, la visite vétérinaire peut vous stresser et, par ricochet, inquiéter votre animal. La règle va alors être la suivante : avant de chercher à détendre votre compagnon, pensez à vous décontracter.

Si cette situation peut être très anxiogène, elle n’est pourtant pas irrémédiable. Un chien phobique du vétérinaire peut progresser, si vous l’y aidez.

Phobie du vétérinaire : apprendre la muselière en positif

Parlons muselière. Beaucoup de personnes sont réticentes, car cet accessoire est logé dans la catégorie des objets coercitifs. Cependant, c’est une interprétation très humaine que de voir les choses sous cet angle-là. Imaginer votre animal avec une muselière vous fait de la peine alors vous ne souhaitez pas y avoir recours. 

Toutefois, un chien ne va pas interpréter la situation de la même manière. Il peut chercher à enlever la muselière, car il n’a pas l’habitude et qu’il ne comprend pas ce qu’il se passe. Néanmoins, il peut faire une association positive avec celle-ci et apprécier la porter. 

Pour induire ce sentiment, vous devez lui apprendre la muselière en positif. Autrement dit, le récompenser à chaque fois qu’il l’a porte. L’intérêt va être de l’habituer progressivement. Pour cela, chronométrez chacun de vos essais et prolongez le port de la muselière un peu plus à chaque fois. N’oubliez pas de le récompenser systématiquement : une parole encourageante, une caresse ou une friandise.

Attention toutefois de ne pas le réprimander. Si vous le gronder dès qu’il n’agit pas comme vous voulez, l’association avec la muselière sera négative. À savoir qu’il est plus difficile de désencrer une association négative que d’en créer une positive.

Pour un chien phobique du vétérinaire, le port de la muselière ne va pas régler son anxiété. En revanche, c’est une assurance pour qu’il puisse recevoir des soins. En effet, un chien stressé peut devenir agressif, car c’est son seul moyen de se défendre.

Désensibiliser le chien phobique du vétérinaire avec le medical training

Maintenant, la question est de savoir comment désensibiliser un chien phobique du vétérinaire. Autrement dit, comment travailler sur son anxiété afin de la faire progressivement disparaître ou a minima l’atténuer.

Le medical training est une solution souvent proposée dans ce contexte. L’objectif va être de réapprendre positivement à son animal de se faire manipuler. Il comprendra par la suite que le vétérinaire ne lui veut pas du mal et qu’il est en sécurité en toutes circonstances.

Pour vous entraîner, vous pouvez demander une formation ou vous former en autonomie en ligne. Les résultats peuvent être longs, mais l’association positive sera ensuite pérenne.

Privilégier les soins naturels pour votre chien qui a la phobie du vétérinaire

Pour certains chiens, la peur du vétérinaire est tellement présente que le travail en est colossal. Malheureusement, la santé n’attend pas et une urgence est vite arrivée. Pour pouvoir soigner votre animal ou prévenir les problèmes de santé, vous pouvez suivre ces quelques conseils :

  • Essayer les fleurs de Bach pour humain et animal avant la visite vétérinaire
  • Penser aux colliers de phéromones Adaptil pour apaiser votre chien avant une visite vétérinaire
  • Donner à son chien de l’huile de CBD
  • Si votre animal a mal au ventre vous pouvez lui donner du riz et du Smecta
  • Pour désinfecter une plaie, pensez à l’argent colloïdal en application cutanée
  • Prévenez les problèmes articulaires avec de l’huile de saumon
  • Pour apaiser des démangeaisons pensez au gel d’aloe vera

Bien entendu, si votre animal est en trop mauvaise santé, amenez-le chez votre vétérinaire ou a minima téléphonez-lui. L’automédication est mauvaise, c’est pour cela que nous vous recommandons des produits naturels. Si vous avez une urgence vétérinaire et que l’on refuse de vous recevoir, nous ne pouvons que vous conseiller de changer de professionnel de santé.

Chien phobique vétérinaire
Phobie du vétérinaire
Chien phobique du vétérinaire

Lapattedelinfluence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *