Comment prévenir la luxation des rotules chez le chien ?

Comment prévenir la luxation des rotules chez le chien ?
Partager

La santé de notre animal nous préoccupe beaucoup et c’est bien normal : intégré au foyer, il fait partie intégrante de notre famille. Si l’on est conscient qu’il va falloir amener ponctuellement son compagnon chez le vétérinaire pour des visites de routine, certains problèmes sont pourtant bien plus graves. Parmi eux, la luxation des rotules chez le chien. Découvrez-en davantage dans cet article et comment prévenir ce fléau.

Luxation des rotules chez le chien : c’est quoi ?

La luxation de la rotule chez le chien est une anomalie. Elle met en exergue un dysfonctionnement d’un os qui ne parvient plus à faire un mouvement naturel de flexion et extension avec le fémur.

Il y a rotule luxée lorsque, à chaque mouvement, l’os sort de son orifice. Cette pathologie peut être bénigne à très handicapante suivant la sévérité de celle-ci.

On distingue généralement deux grands types de luxation de la rotule chez le chien, même s’il en existe d’autres :

  • La luxation traumatique

Elle résulte d’un accident ou d’un choc traumatique. Cette luxation est donc brutale et survient d’un coup.

  • La luxation congénitale

Cette luxation est généralement diagnostiquée progressivement, puisqu’elle peut se voir plus tard lorsque l’animal grandit. C’est un défaut qui touche davantage certaines races pour leurs bagages génétiques.

Quels sont les chiens sujets aux luxations de rotules ?

Comme nous le disions plus haut, certaines races sont prédisposées à avoir ce type de soucis. Cela est dû à la génétique qui va venir donner une morphologie différente en fonction des chiens.

Parmi eux, on retrouve les petits chiens comme les terriers, les Cockers, le Chihuahua ou les Caniches. Nous pouvons également retrouver des races plus grandes telles que les Golden Retriever ou encore le Labrador.

Cette pathologie est parfois bien vécue, mais peut être plus sévère avec la croissance du chien. Il est important de la reconnaître ou de demander conseil à un vétérinaire en cas de doute, car certaines pratiques peuvent rapidement dégrader l’état de santé de votre animal.

Les symptômes de la luxation des rotules chez le chien

Si la luxation des rotules chez les chiens passe parfois inaperçue, c’est parce que ces derniers ont une force que bon nombre d’humains ne possèdent pas. Il suffit de voir les chiens tripattes qui vivent très bien malgré leur handicap : une belle leçon de vie.

En somme, ce qu’il faut retenir, c’est que votre animal ne va pas nécessairement se plaindre. En revanche, quelques signes peuvent vous alerter sur la luxation des rotules chez le chien :

  • Difficulté à se lever après une sieste
  • Membres inférieurs rigides à quelques moments de la journée
  • Ne veut plus monter sur le canapé
  • Endurance très faible
  • Lorsqu’il court, une patte se lève
  • Boiterie

Si vous constatez l’un de ces symptômes, n’hésitez pas à demander un examen clinique par précaution. Certaines rotules se remboitent seules, mais cela ne signifie pas que cela va être le cas tout au long de la vie de votre animal. De plus, en ignorant ces signes, vous risquez d’aggraver l’état de santé de votre chien. Sachez que dans les cas les plus graves, l’acte chirurgical s’impose.

Prévenir la luxation des rotules chez le chien

Il existe plusieurs méthodes pour prévenir la luxation des rotules chez le chien et même l’apaiser, parmi elles :

  • Les traitements à base de phytothérapie

Ces soins naturels fonctionnent très bien pour ce type de pathologies. Ils permettent d’atténuer la douleur et d’apporter un confort certain. En revanche, qui dit traitement dit patience. 

  • Empêcher votre chien de sauter quand c’est possible

Plus un chien forcera sur ses rotules, plus il les abîmera. Pour cela, surveillez votre animal et évitez de le faire sauter.

  • Éviter de lui faire monter et descendre les escaliers

Même idée que ci-dessus, les escaliers sont très mauvais dans ce contexte pathologique. Vous pouvez également prévenir cette anomalie en installant des rampes.

  • Ne pas l’inciter à courir

Nous sommes bien conscients que l’on ne peut pas réprimander son chien quand il court. En revanche, ne l’incitez pas à le faire et évitez tant que possible les activités sportives.

  • Faire appel à un ostéopathe

Enfin, un ostéopathe peut soulager votre animal et opérer un suivi régulier pour anticiper l’aggravation des symptômes.

Si la luxation des rotules est une pathologie fréquente, elle peut rapidement être handicapante pour votre animal de compagnie. Ne laissez pas place aux doutes et consultez pour éviter un état de santé trop préoccupant.


Partager

Lapattedelinfluence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *